Nos conseils 

Sun Safe : les essentiels à adopter pour protéger sa peau du soleil

De tous les stresseurs qui menacent quotidiennement de compromettre l’intégrité et la vitalité de notre peau, le soleil est sans aucun doute en tête de file. Son action positive sur notre humeur et notre capacité à synthétiser de la vitamine D à son contact en font bien sûr un allié précieux sur d’autres fronts, et il nous serait tout simplement impossible de nous passer d’une exposition solaire. Cela dit, les UVs oxydent nos cellules et créent taches, coups de soleil et le potentiel d’un cancer de la peau qu’on sous-estime toujours trop. Alors comment profiter du soleil comme on en rêve, sans se mettre en danger ? Voici nos meilleures astuces !

Mieux vaut prévenir que guérir

Avant tout, la règle la plus importante reste que la modération fait foi. Il serait bien triste de se passer des jolis rayons de soleil qui nous mettent beaucoup de baume au cœur et permettent de passer du temps à l’extérieur – une habitude santé en or en elle-même !

Mais s’exposer au soleil du matin au soir ne serait pas raisonnable, tout comme de s’exposer durant les heures les plus dangereuses (entre 11h et 15h). On privilégie donc les matinées et fin de journées pour se balader ou « bronzer » et on s’arme de toutes les protections physiques possibles (lunettes de soleil, vêtements, chapeaux, etc.). Ensuite, on n’applique la règle la plus importante quoi qu’il arrive : on applique une protection solaire quotidiennement.

Oui, même lorsqu’il pleut et même lorsque l’on reste chez soi (ou du moins, si l’on est dans un environnement très lumineux ou que l’on passe beaucoup de temps près d’une fenêtre). Cela parait superflu, et pourtant c’est probablement la seule habitude de beauté qui ne le sera jamais.

Si l’on compare le désagrément d’appliquer un soin supplémentaire en quelques petites secondes et de le retirer correctement le soir avec un démaquillant approprié, avec les risques auxquels nous expose les rayons du soleil…le constat est toujours le même : mieux vaut prévenir que guérir. Pour que cela ne soit pas une corvée, on choisit minutieusement un soin qui nous convient et donc la texture n’aggrave pas d’éventuelles conditions existantes (une texture trop riche pour une peau déjà grasse et acnéique, ou au contraire un gel matifiant pour une peau sèche).

Si l’on passe beaucoup de temps à l’extérieur, que l’on est dans un climat chaud (où les rayons sont plus agressifs) ou que l’on passe du temps dans l’eau, on réapplique sa protection de choix durant la journée en n’oubliant pas ses oreilles, cou et décolleté.

Solara Suncare

Clean Freak

On fait le plein d’antioxydants

Toujours dans l’idée de préparer sa peau à faire face au soleil, mais aussi pour neutraliser d’éventuels dommages, on mise tout sur des formules cutanées et de compléments alimentaires ultra concentrées en antioxydants.

Côté compléments, on s’offre une cure de On veut un bronzage sublime de Atelier Nubio qui prépare la peau à l’exposition au soleil et aide à conserver un bronzage lumineux, même après les vacances. En effet, celui-çi active le processus de pigmentation de la peau tout en reboostant ses défenses contre les radicaux libres.

Côté soin, on ajoute à sa routine du matin un sérum riche en vitamine C qu’on applique sur une peau sèche et non humide, pour ne pas risquer de provoquer des irritations, avant son soin hydratant habituel et sa protection solaire.

La palme de la meilleure texture revient éternellement au soin Haute C Lilfox qui apporte un glow bluffant immédiat ! Pour voyager sans devoir emporter trop de liquide avec nous, ou si l’on est un habitué de la vitamine C et que l’on est à la recherche d’une formulation un peu plus corsée, on opte pour la brillante poudre Holi(c) Agent Nateur qui se glisse dans le sérum de son choix pour un traitement sur mesure.

On met sa peau au repos la nuit

En été, pas question de tester les limites de son épiderme en adoptant de nouveaux traitements potentiellement invasifs comme des dérivés de vitamine A (la famille des rétinols) ou en abusant des acides exfoliants (AHA et BHA).

Ces traitements seront magiques au retour de vacances et dès l’automne pour apporter beaucoup d’éclat aux teints soudainement parsemés de petites taches et pour corriger d’autres petits désagréments liés à une exposition au soleil, mais ils sensibiliseraient abusivement une peau en pleine saison estivale.

On les laisse donc à la maison, pour mieux les retrouver plus tard ! Et la nuit, on opte pour des soins aussi doux et nourrissants que possible, voire même légèrement occlusifs si on n’est pas sujet à l’acné, pour permettre à sa peau de reprendre son souffle et prévenir les pertes d’eau transépidermales qui surviennent souvent durant l’été.